© 2019 Sybille du Hays

Works

Descente

Vidéo - noir et blanc - 7min 04s - © Fondation Le Corbusier - 2012

 

 

 

Cette vidéo fut réalisée au Couvent de la Tourette, à Éveux, près de Lyon. Construit par Le Corbusier, ce lieu réunit la modernité (son esthétique et sa philosophie) et la vie monacale. 

Les espaces montrés sont les lieux de passage, une des cellules et le réfectoire du couvent. Une voix off est juxtaposée à ces images. La voix (la mienne) raconte mon ascension vers ce couvent, situé en hauteur. 

 

Le choix du noir et blanc est très important car ce lieu fut conçu pour l’ombre et la lumière. La couleur n’aurait fait que parasiter son architecture et ses perspectives. Le titre  Descente révèle une descente aux enfers, perceptible dans le texte. C’est une façon de ramener ce lieu religieux, de vie spirituelle, dans une réalité plus “ terrienne “, ancrée dans le sol et dans la boue. J’ai voulu souligner un rapport au corps important à cette expérience avec des phrases comme « j’ai chaud », « j’ai mal », « je brule intérieurement». Je pense qu’il est difficile de parler de religion catholique, sans parler de chair. 

 

Ce travail est pour moi une façon d’aborder la condition humaine dans son intériorité. Dans ce qu’elle a de fragile, de douloureux. Ainsi que de mêler le sacré et  le profane. 

 

Descent - video - 7 min - black and white

2012 

 

 

This video was producted at La Tourette Abbey, near Lyon, in France. This monastery was built by Le Corbusier and joins modernity, its spirit and philosophy, with the monastic life.

 

It shows spaces which are corridors, monks’ rooms and the abbey’s refectory. My voice is heard as the voice-over in the video. It relates my ascent to this abbey, located on the top of a hill on the side of a village named Éveux.

The choice of the black and white is very important because Le Corbusier imagined this place according to the light and shadow. All the colours which you can see there, such as windows or pipes etc., are only useful codes. Filming this video in colours would interfere into views and perspectives.

 

This title referres to a “ descent “ to hell which is related in the narration. This is a way to get back this sipirtual and religous place to a more trivial reality which takes its roots into the floor and the mud. This project was also a physical experience which is present in the words said as “ I am getting warm “, “ I am hurting and painful “, “ I feel the sweat on my back “ etc. It seems to be hard for me to speak about catholic religion without referring it to the body or flesh.

 

This work is a way to get into the inferiority of the human condition, which is breakable and painful. This production mixed as well sacralisation and profanation.