© 2019 Sybille du Hays

Works

Who wants to shoot ?
Qui veut tirer ?

Installation - une vidéo projection en splitscreen - 12 min -  douilles de AK47 au sol

2012-2013

 

 

 

Who wants to shoot ? est un projet qui a commencé lors d’un voyage au Viet-Nam. En passant par Cu Chi, région emblématique de la Guerre du Viet-Nam (1954- 1975), je me suis retrouvée dans un lieu d’une ambiguïté rare...

 

Fief de la résistance Viet Cong, la région de Cu Chi fut ravagée par les bombardements. Les Viet Cong y avaient créé un réseau gigantesque de « tunnels » souterrains, afin de se protéger des bombes. Les soldats et villageois pouvaient y tenir un siège pendant des jours, tant l’organisation de ces “ boyaux “ était bien pensée.

 

Aujourd’hui le réseau a été rebouché. Seuls quelques kilomètres de tunnel ont été conservés et sont devenus une étape incontournable pour les circuits touristiques de la région.

 

On traverse alors une forêt où l’on remarque encore des cratères laisser par les bombes américaines. On ne peut visiter seul ce lieu, on suit un guide qui porte l’uniforme viet cong. Il nous montre les pièges et les cachettes (encore préservées intactes) des viets au coeur de la forêt. Il nous fait visionner un film documentaire réalisé pendant la guerre. Un film de propagande qui fait l’éloge de l’ingéniosité et persévérance vietnamienne face à la machine de guerre américaine.

 

On visite des petits bungalows où sont reconstitués les ateliers de fabrications d’armes, de pièges, de vêtements, des cuisines... Tout ce qui était caché dans ce réseaux souterrain. On rampe dans les tunnels. On avance encore dans la forêt. On entends des tirs au loin... Il y a quelque chose de très réaliste...

Et là ... on arrive dans la boutique souvenirs... Les “ Barbies vietnamiennes “ sont présentées à côté des douilles de AK 47 plaquées or et montées en pendentifs...

 

 

J’entends alors “ Show me your money ! Who wants to shoot ? “ 

 

Le splitscreen permet de mettre en forme trois temporalités :

- Le Passé, l'Histoire officielle ou pas avec les images d'archives de l'armée américaine et celles de l'armée vietnamienne (à gauche).

- Le Présent, soit ma propre temporalité, au centre du triptyque, avec un montage de ce que j'ai moi-même filmé dans ce lieu. 

- Le Présent, vu sous un autre angle, celui des milliers de touristes qui se filment en train de "jouer à la guerre" (à droite).

 

Installation - one projection in multiscreen - 12min - AK47 bullets on the floor

2012-2013

 

 

 

Who wants to shoot ? started during a trip in Viet-Nam in July 2012. When I went to Cu Chi, emblematic region of the Vietnamese War (1954- 1975), I was completely confused in front of such ambiguity and this strange alliance between a commemorative place and amusement park.

 

The region of Cuchi was devastated by american bombs because the Vietnamese army was established there. To protect themselves the Vietcong created a huge network of tunnels and in Cuchi there is the heaviest concentration of those tunnels. Soldiers and civil population could hold a siege during a long time, as such those “ foxholes “ were incredibly organised. Now the network has been filled, only a few kilometres are conserved for tourism which makes the Cuchi region a major step for recreational tours in Viet-Nam.

 

Arriving there, we will walk in a forest, guided by a fake Vietcong soldier, and we can still notice bombs craters. The guide shows us traps and hiding places still perfectly conserved in the forest. We watch some propaganda movies created during the war. These archives make us realise the Vietnamese ingenuity and tenacity against the strong amercan military organisation. We can also visit little bungalows where there are reconstitutions of kitchens, weaponary workshops, clothes etc.
We crawl in those tunnels...
We eat the same food as the Vietnamese soldiers...
We walked in the forest...
Suddenly we hear some noisy shots... The atmosphere becomes realistic... We arrive in a souvenir shop then, some “ Vietnamese Barbies “ are standing beside necklaces consisting of AK47 bullets made with fake gold...
I hear then : “ Show me your money ! Who wants to shoot ? “

 

My project poses questions such as : How a commemorative museum becomes an amusement park ? How this war, belongs to the Vietnamese and world memory, becomes a playground where American, Vietnamese and international tourists play together ?

With the multiscreen technique, Who wants to shoot ? proposes three different temporalities (the war time, my time and the tourists time there). It shows three points of view of this place, this time, this history. This installation is an environment, an immersion where the viewer can wonder themselves : “ Would I like to shoot too ? Why ? “